Le Sigille et l'oenothèque

oenotheque

Pour mettre en valeur les vins incarnant à la fois la qualité et la typicité des cépages d’Alsace, la Confrérie a créé en 1957 un concours très sévère, le Sigille des vins d’Alsace.

Les vins distingués par les Confrères lors de deux dégustations annuelles peuvent arborer le sceau rouge de la Confrérie ; ils obtiennent également le droit d’entrer dans l’Oenothèque du château, qui compte plus de 60 000 bouteilles. Sigille adhesif 2016 web

Véritable conservatoire des trésors du vignoble, l’Oenothèque abrite aussi la fameuse collection Méquillet, 200 bouteilles de vins d’Alsace miraculeusement sauvées des deux guerres mondiales, et dont les millésimes s’étendent de 1834 à 1937.

Chaque année depuis 1957, à l'issue de dégustations organisées en janvier et juillet pour les AOC Alsace, Alsace Grand Cru et l'AOC Crémant d'Alsace, la Confrérie Saint Etienne délivre un label de qualité intitulé "Sigille de Qualité des Vins d'Alsace".

Les vins de tous les metteurs en marché du vignoble alsacien sont admis sans distinction. Ils doivent provenir de l'avant-dernier millésime précédant la dégustation (ou des années antérieures notamment pour les Vendanges tardives et Sélections de grains nobles), et être obligatoirement déjà embouteillés.

Pour obtenir cette distinction, les vins sont bien sûr dégustés anonymement par un large jury de confrères, de vignerons et d'experts : ils doivent obligatoirement répondre à des normes très sévères de typicité et de qualité (et obtenir au moins 7/10 sur chacun de ces critères) ; ils sont susceptibles de subir des tests en laboratoire vérifiant leurs caractéristiques techniques.

Les bouteilles de vins "sigillés" (du latin sigillum : sceau) peuvent alors arborer l'estampille de la Confrérie, dont l'authenticité est vérifiable par la signature du Receveur et un numéro d'ordre dûment enregistré.

Un Palmarès des Sigilles est publié chaque année, détaillant les différents vins sigillés par cépage et par vigneron, avec les coordonnées du producteur : le Palmarès est un véritable guide d'achat pour les particuliers et pour les professionnels, disponible sur simple demande à la Chancellerie ou sur le site internet de la Confrérie ou Conseil interprofessionnel des Vins d'Alsace (CIVA). Voir la palmarès des Sigilles.

Pour les chapitres et les dégustations commentées tenus au château de Kientzheim, la Confrérie ne dévoile jamais les producteurs des vins que l'on goûte en ses murs, et qui sont toujours des vins sigillés.

Enfin, chaque vin recevant le Sigille obtient également le droit d'entrer dans l'Histoire : il figure à raison de 12 bouteilles dans l'Oenothèque de la Confrérie, qui en compte actuellement plus de 60 000, conservant ainsi les plus beaux vins de chaque millésime...

Les vins sigillés viennent rejoindre dans l'Oenothèque souterraine du château les précieuses bouteilles de la collection Méquillet, miraculeusement sauvée des deux guerres mondiales, dont les plus vieux échantillons remontent à 1834.

L'Œnothèque est entretenue par les Jeunes Conseillers, qui marquent ainsi leur attachement au savoir-faire de leurs prédécesseurs et à la démarche de qualité de la Confrérie.

La nouvelle démarche d'attribution du sigille de qualité des vins d'Alsace

Initiée en test avec la session de dégustation d'attribution du Sigille de juillet 2014, la Confrérie Saint-Etienne s'est proposée de mettre en pratique la rénovation du Sigille de qualité des Vins d'Alsace.

L’objectif de cette réforme est de mettre davantage en avant l’identité des terroirs sur lesquels sont nés les vins présentés en permettant par la même occasion d’intégrer dans l’œnothèque de la Confrérie cette "nouvelle garde" de Vins d’Alsace de lieux privilégiés.

Cette évolution va dans le sens du Temps et de l’Histoire car la tradition n’est-elle pas en fait qu’une innovation soit validée et fixée par l’usage. La responsabilité de la Confrérie Saint-Etienne, gardienne du temple de nos traditions, se doit d’aller dans le sens du mouvement tout en garantissant aux générations futures la présence dans son œnothèque des vins de notre époque, témoins de nos réflexions du moment.

Ces vins, quelque fois iconoclastes du point de vue du seul cépage, sont très souvent produits, vinifiés et élevés par de grands vignerons et vinificateurs, inconnus ou très réputés, discrets ou au contraire très communicants, mais qui servent les plus grands terroirs alsaciens, classés ou non. La Confrérie Saint-Etienne fait explicitement appel à eux pour illuminer son œnothèque du prestige de leur signature adossée à celle de terroirs d’exception.

L’organisation de la dégustation d’attribution du sigille n’est pas modifiée, mais parallèlement à la clé d’entrée habituelle du cépage, il est mis en place une seconde approche sous l’angle du type de terroir qui dépasse le cépage et ouvre ainsi la porte aux grands vins d’assemblage.

Le comité de pilotage du Sigille d'Alsace après observation et pratique de l'évolution de l'attribution du Sigille et y avoir ajouté une dimension plus marquée sur le terroir a décidé d'enregistrer automatiquement tous les vins d'une appellation de grand cru dans la catégorie "Terroir", tous les autres vins revendiquant un terroir ou une origine de sol hors appellation grand cru gardent la possibilité d'être présentés en catégorie "Terroir" ou non.

Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30